Les parrainages d’Enfants du Sichuan

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le point sur les parrainages au 18 septembre 2017

Les parrainages consistent à aider de manière directe ou non des enfants particulièrement pauvres et déshérités mais qui ont été remarqués pour leurs qualités : intelligence, assiduité, esprit de camaraderie, respect envers les professeurs et les parents.

La Fondation pour l’Education de Chengdu, organisme officiel chinois, est notre correspondant pour cette activité. Les avis rendus par la Fondation sont le plus souvent déterminants pour la décision, prise par le CA de Eurasia, d’octroi d’une aide à tel ou tel enfant.

A ce jour 12 09 2017 : 173 dossiers nous ont été soumis par la Fondation pour l’Education de Chengdu

2003 à 2004 :   44 dossiers ont constitué le démarrage de l’activité humanitaire de Eurasia.

A ce jour tous ces dossiers sont terminés et classés.

2005 à 2015 :   102 Dossiers ouverts selon nouveau mode de gestion avec, par enfant, une fiche officielle de la Fondation pour l’Education de Chengdu.

2016 :   14 dossiers nous ont été présentés.

2017 : 13 dossiers nous ont été présentés en mars et juin 2017

A ce jour sur 173 dossiers :

123 dossiers sont terminés : cela signifie que ces enfants ont bénéficié d’une aide apportée par l’Association Eurasia, soit en direct soit par un Parrain ou Marraine. La durée de l’aide est variable et seule la fin des études ou l’entrée en cycle donnant droit à des aides spécifiques de la part du système d’éducation chinois entraine la fin de l’aide Eurasia.

44 enfants sont aidés : 8 enfants sont aidés directement par l’Association, 36 le sont par des parrains français ou chinois.

6 dossiers sont en attente de parrainage

Aide particulière aux écoles lointaines :

A cette action envers les enfants s’ajoute une action à destination d’écoles lointaines. Eurasia procède à des achats de matériel éducatif et pédagogique pour aider ces écoles.

Des projets d’action nous sont soumis par la Fondation pour l’Education et Eurasia donne ou non suite à ces demandes. Il s’agit en général d’achats de petit matériel, tables pour écoliers, tableaux.

Eurasia a aussi financé le creusement d’un puits à l’école de Jintang. Cette école de plus de 500 enfants ne bénéficiait pas de l’eau courante et était ravitaillée chaque jour camion citerne.

A ce jour le puits fonctionne et a permis de régler un problème essentiel.

Chacun peut devenir parrain ou marraine d’un de ces enfants.

La contribution annuelle est fixée à 200 euros, somme qui permet d’aider l’enfant dans ses études (achat de petit matériel, livres, fournitures …).

Il est bon de préciser qu’il s’agit là d’un engagement de durée  qui peut, selon l’âge de l’enfant aidé, se prolonger sur plusieurs années, en général entre les âges de 10 à 15 ans, soit une durée de 4 ou 5 ans.

Les parrains/marraines de Chine

Début 2014, Madame Gao Nanping, Présidente de Eurasia, a créé une antenne EURASIA en Chine. Une de nos donatrices, Madame Jiang Yanqun assure la Présidence de cette antenne en liaison avec Eurasia Montpellier et la Fondation pour l’Education de Chengdu.

Madame Jiang Yanqun et 2 de ses amies (Mademoiselle Zhang et Madame Tong Jing)  sont à l’origine des parrainages par parrains / marraines chinois.

Ces 3 généreuses donatrices apportent leur soutien à 8 enfants et procèdent également à des achats de matériel pour les écoles.

Les autres parrains/marraines sont des amis et relations que nous avons peu à peu acquis à notre cause.

Le suivi annuel :

Chaque année, la Fondation pour l’Education de Chengdu nous adresse un rapport d’activité qui atteste de la bonne utilisation des fonds

Les relations avec les enfants :

A chacun des voyages effectués sur place par l’un ou l’autre des membres de Eurasia, ce dernier rentre avec un certain nombre de lettres écrites par les enfants à l’adresse des parrains/marraines. Ces lettres sont souvent le seul lien entre donateurs et enfants aidés, lien fragile mais existant néanmoins.

Il est également possible de rendre visite à ces enfants grâce à l’entremise de nos correspondants de Chengdu qui se chargent d’organiser une tournée dans une école ou un village.

Enfin il existe un certain nombre de cas où des amitiés sincères et solides naissent entre donateurs et les familles aidées. C’est bien entendu là que se font les échanges les plus précieux ; argent et cadeaux bien sûr, mais aussi amour profond entre enfants et ceux qui deviennent « de facto » leur grand père ou grand-mère de France.

Pour nous, membres de EURASIA Montpellier, il s’agit là d’un magnifique succès de l’aide à l’éducation,  de contribution à l’amitié et de reconnaissance de la part de nos amis chinois.

Share