雪中送炭

注意,将在新窗口中打开。 PDF打印E-mail

There are no translations available.

雪中送炭 (*)

2017 03 22 : visite à l’école de Da Yi

Qui pourra oublier ce 22 mars 2017.

La grande organisatrice de la journée a été Nelly. Nelly Lai notre correspondante à la Fondation pour l’Education de Chengdu.

C’est elle qui a prévue la sortie, les voitures, les remises de dons, le restaurant …

En un mot, nous sommes allés à la rencontre des nos filleuls et filleules dans leurs écoles.

Parmi les participants à cette tournée à Da Yi, Nelly est et restera, nous le souhaitons, notre correspondante à la Fondation pour l’Education de Chengdu.

Souriante, belle, disponible, omniprésente et à l’écoute de toutes et tous, elle organise et accueille. Elle est en charge de nos dossiers et connait tous les enfants, leurs histoires, les difficultés … Nelly est le rouage essentiel de notre organisation.

A ses côtés se tient Madame Cao Ya, chargée de l’Education sur le secteur de Da Yi. Cette Dame nous accompagnera toute la journée.

Du côté Eurasia Chengdu, sont présentes : Madame Jiang Yan Qun : Présidente de Eurasia Chine et son amie Mademoiselle Zhang Ming, les 2 inséparables et généreuses donatrices. Ces deux Dames aident 8 enfants et apportent régulièrement leur aide à des écoles dans le besoin, par la fourniture de petit matériel. Madame Liu Yan actrice incontournable de notre action sur Chengdu. Cette Dame et son mari Monsieur Wang Bi (colosse de 1,95 m, type 2ème ligne) non seulement parrainent mais aussi apportent une aide considérable tant en dons que par fourniture de matériel et logistique. Monsieur Chen Shi Quan, camarade de l'université et ami de Nanping est du voyage. Enfin, du côté Eurasia Montpellier, Nanping préside le tout, son amie de la première heure Odile Bedu l’accompagne et votre serviteur clôt la marche.

Après échange de 2 à 300 messages, organisation chinoise oblige, départ à 9 heures en direction de Da YI où tout le monde se retrouve. Le Directeur de l’école nous accueille. Nous échangeons quelques mots et nous nous dirigeons vers une salle de classe.

Là se trouvent 3 jeunes filles, Mesdemoiselles Xian Qian Rui (parrainée par Monsieur Zhao, malheureusement absent), Mademoiselle Yang Xiao Di aidée par Eurasia directement et Mademoiselle Kou Yu Yu parrainée par Madame Jiang et ses amies.

Beaucoup de tendresse et d’émotion en de telles occasions. Le cas le plus dramatique est sans doute celui de Mademoiselle Xian Qian Rui, elle vit dans la pauvreté la plus extrême et de plus souffre d’un handicap à la jambe. Cette jeune fille a oublié ce que le mot sourire signifie. Le visage n’exprime même plus la tristesse mais la détresse la plus extrême ce qui arrache quelques larmes à Nanping. Monsieur Zhao la parraine et Madame Liu lui fournit vêtements et produits de soins.

Yang Xiao Di et Kou Yu Yu sont assez timides mais on arrive à échanger.

Madame Liu a également le plaisir de remettre un tas de cadeaux à son « filleul », le petit Su Hong Lei, orphelin de père et mère, élevé par les grands-parents.

Globalement, nous remettons 3000 euros à Nelly (2400 de la part de parrains et 600 de la part de Eurasia) et Madame Bedu fait un don personnel de 800 yuans qui iront alimenter le fonds collectif.

Une jeune fille arrive vers nous et expose sa situation à Nan Ping, là encore un cas douloureux, encore une petite qui a bien du mal à exprimer quelques mots ….Puis peu à peu, cela va mieux et la petite se met à sourire. Nelly explique la situation familiale difficile de la jeune fille et propose que son dossier soit pris en charge, Monsieur Wang et Madame Liu déclarent qu’un de leurs amis parrainera cette jeune fille. Merci cher amis…

Déjeuner au restaurant du village et puis nous partons, sous la pluie, vers un tout petit hameau proche de Da Yi.

Dans une forêt de bambous vit une famille dans des conditions extrêmes.    Le père ne peut travailler de manière régulière car il doit élever son fils, le petit Xing Bie dont la mère est morte dans un accident de circulation.

Le grand-père, handicapé, tente d’aider en fabriquant des balais de bambou et la grand-mère, une brave petite dame organise tout cela.

Comment décrire ce lieu si ce n’est penser à la pauvreté extrême. Seule consolation, ils ne peuvent être expulsés de leur logis bâti sur un terrain qui leur a été concédé.

Nelly propose que le dossier du petit Xing Bie soit pris en charge par Eurasia. Monsieur Chen, l’ami de Nan Ping déclare spontanément qu’il parrainera le gamin.

Aujourd’hui, et malgré les 10 000 kilomètres qui les séparent, les acteurs de l’Association franco/chinoise Eurasia se sont retrouvés. Nous avons remis 3000 euros et 800 yuans à la Fondation pour l’Education de Chengdu, nous avons rencontré 4 jeunes filles et un petit gamin, nous avons accepté 2 dossiers, nous avons de nos yeux vu la réalité de ce que peut être l’extrême pauvreté et à l’unanimité nous poursuivons ainsi notre contribution à l’éducation de quelques enfants.

Enfin nous avons consolidé nos magnifiques liens d’amitié entre Montpellier et Chengdu ; au fond, c’est une bonne journée !

P.S : nous avons ramené des lettres des enfants ainsi que le Rapport Annuel de la Fondation pour l’Education de la ville de Chengdu.

(*) 雪中送炭 (xue zhong song tan)

Quelques mots sur le titre choisi pour ce reportage : il s’agit d’un chengyu, une de ces petites phrases chinoises qui en 4 caractères expriment tout un ensemble de faits, sentiments ou moralités …. 雪中送炭 : mot à mot au milieu de la neige apporter du charbon ce que chacun comprendra comme signifiant apporter du réconfort

Le 24/04/2017

Jean Spetebroodt.  0786046919

Eurasia Montpellier

Share